Le Groupe Loudane et ses Ă©quipes gardent le sourire.

😁 [ON GARDE LE SOURIRE] 😁


Flora, ambulanciùre, transporte des patients atteints du Covid-19 🚑

Les ambulanciers ne sont pas considérés comme des professionnels de santé, pourtant ils sont au plus prÚs des patients atteints du Covid-19.



Nous faisons à la fois du programmé et des missions à la demande du Samu centre 15. Actuellement, les déplacements programmés sont moins nombreux du fait de la crise sanitaire du coronavirus, mais nous avons encore des patients en dialyse, en chimiothérapie ou en radiothérapie.

Des patients fragiles, pour lesquels, pourtant, les directives ministĂ©rielles ne prĂ©voient pas que les ambulanciers portent un masque. Lorsque l’on arrive au domicile du patient on doit prendre ses paramĂštres : tempĂ©rature, son traitement, sa ventilation, sa glycĂ©mie, tension, saturation en oxygĂšne. Nous sommes les yeux et les mains du Samu. Il y a donc un contact physique avec le patient puisqu’il faut observer les signes de dĂ©tresse (marbrures, sueur, paleur
)

En revanche, lorsque le binĂŽme d’ambulanciers doit intervenir sur une suspicion de Codiv-19, la protection devient plus importante. Nous fournissons Ă  chacun un kit complet avec combinaison, masque, gants, lunettes et charlotte. À l’arrivĂ©e Ă  l’hĂŽpital, les deux flux entre Covid-19 et urgences classiques sont bien sĂ©parĂ©s.

Une infirmiÚre vient prendre les constantes à bord ensuite, elle nous dit de mettre le patient dans le SAS des urgences classique ou alors dans la file secteur COVID-19, pour finir nous allons effectuer sur le parking des urgences une désinfection complÚte de notre ambulance.

Les directives ne prĂ©voient une tenue complĂšte que pour l’ambulancier qui est dans la cellule arriĂšre de l’ambulance avec le patient. L’autre n’a qu’un masque et des gants. Pourtant, tous les deux sont dans la mĂȘme piĂšce et ils manipulent le patient pour l’installer sur le brancard ou la chaise. C’est incohĂ©rent de n’avoir qu’une seule tenue de protection.

Nous sommes dans les faits des professionnels de santĂ© mĂȘme si l’on n’est pas reconnu. On dĂ©pend du ministĂšre des Transports, alors que notre diplĂŽme est validĂ© par le ministĂšre de la SantĂ©.

#GroupeLoudane #COVID19 #Coronavirus #Urgence #Transportsanitaire #Ambulance #Ambulancier #Soignants