Rechercher

Groupe Loudane : Le saviez-vous ?

L’étouffement se produit généralement lors d’un repas. Au lieu d’être dirigé vers l’œsophage, l’aliment s’engage dans la partie supérieure de la trachée, entravant ainsi la respiration et imposant de réagir immédiatement.



Brulûre thermique, Groupe loudane, Le saviez-vous,


Comment agir ?


En cas d’obstruction partielle (la victime continue à respirer : elle parle, tousse, émet des sons), encourragez la victime à tousser pour essayer de libérer le corps étranger.

Si l’état de la victime ne s’améliore pas rapidement ou qu’il s’aggrave, appelez le 15. Ne lui donnez jamais de claques dans le dos au risque d’aggraver les choses.


En cas d’obstruction totale (la victime ne peut plus respirer). Dans ce cas, elle ne peut émettre auncun son ni tousser :


• Posez-lui une question afin de vérifier qu’elle ne peut plus parler ni émettre de son ;


• Demandez-lui de se mettre debout et placez-vous perpendiculairement à elle ;


• Faites-la pencher légèrement en avant en la soutenant au niveau du thorax ;


• Donnez-lui 5 claques vigoureuses avec le talon de la main entre les omoplates afin de provoquer la toux et dégager les voies respiratoires.


Si la personne ne parvient toujours pas à respirer, vous devez procéder à des compressions abdominales (méthode de Heimlich) :


• Placez-vous derrière elle et collez-vous à elle ;


• Passez vos bras sous les siens :


• Faites-la se pencher légèrement en avant en plaçant votre poing fermé entre son nombril et le bas de son sternum (jonction des côtes) ;


• Saisissez votre poing avec l’autre main, écartez les coudes ;


• Enfoncez le poing vers vous et vers le haut afin de provoquer un «effet piston» ;


• Répétez ce geste 5 fois maximum.


Si les compressions abdominales n’ont pas fait effet, reprenez les claques dans le dos (5 fois maximum) puis de nouveau les compressions abdominales (5 fois maximum)

Une fois le corps étranger expulsé ou en cas de reprise de la respiration, faites asseoir la victime et appelez le 15 pour prendre un avis médical.


ATTENTION

Si la victime est une personne dont on ne peut faire le tour de l’abdomen (femme enceinte ou personne obèse), la compression abdominale est remplacée par des compressions au niveau du thorax (compressions thoraciques), en plaçant les bras sous ses aisselles et en enfonçant le poing vers vous (5 fois maximum).La tehnique des compressions est différente mais l’enchaînement à respecter est toujours celui vu précédemment.